Colloque international
21-23 nov. 2019 Meknès (Maroc)

Intervenants

 

Bandeau

 Pour plus d'informations, cliquez sur le nom d'un intervenant

Abdelfattah Kilito, écrivain, professeur émérite et universitaire marocain, prononcera la communication inaugurale du colloque : "Borges est le voisin".

Abdelfattah Kilito

Daniel Balderston, directeur du Centre Borges, coordinateur de la Revue Variaciones Borges et professeur à l'University of Pittsburgh (USA), prononcera une communication intitulée : "On the Manuscript of 'Anotación al 23 de agosto de 1944' : Genesis of a Political Essay". A partir de manuscrits, notes et brouillons de Jorge Luis Borges, Balderston propose une critique génétique d'un texte paru 1944 en retraçant les différentes phases et réécritures qui sont à l'origine du texte original repris dans Otras Inquisiciones, paru en 1952.

Daniel Balderston

Mohamed Semlali, de l'Université Moulay Abdallah de Fès, prononcera une communication intitulée : "Le signe univers dans le texte de Borges : brouillage des frontières". Dans son intervention, Mohamed Semlali tentera d'interroger le rapport problématique entre la mêmeté et l’altérité comme philosophie et comme constante structurelle de l’écriture borgésienne, rapport qui aboutit à l’idée fondamentale du microcosme, du signe univers.

Mohamed Semlali

Federico Favali, compositeur italien et doctorant à l'Université de Bologne, prononcera une communication intitulée : "The first movement of Ligeti’s piano concerto: a case of “secret collaboration” among artists". Dans une perspective comparatiste, Favali tentera d'explorer les liens entre les compositions musicales du pianiste austrohongrois Ligeti et les oeuvres poétiques de Jorge Luis Borges, tentant d'éclaircir une "collaboration secrète" entre les deux artistes.

Federico Favali

Bernadette Rey Mimoso-Ruiz, de l'Institut Catholique de Toulouse, propose une communication intitulée : "Borges relu par Bertolucci : La Strategia del ragno(1970) ou l'interprétation de la trahison". Dans son intervention, Rey Mimoso-Ruiz analysera l'adaptation au cinéma d'une nouvelle de Borges par le cinéaste Bertolucci. A partir de l'étude de séquences du film, elle tentera d'interroger la transposition du littéraire au filmique et la conservation ou la trahison de l'essence du texte.

 Bernadette Rey Mimoso-Ruiz

Victor Thimonier, metteur et scène et doctorant à l'Université Paris-Nanterre, propose une communication intitulée : "L'Autre, par-delà temps et espace : mettre en scène Borges". A partir de quelques mises en scènes françaises des textes de Borges, Thimonier étudiera la théâtralité qui procède des nouvelles en tentant de répondre à cette interrogation : Comment mettre en scène Borges ?

Victor Thimonier

Jorgelina Corbatta, de la Wayne State University (Détroit, Michigan, USA), prononcera une communication en espagnol intitulée : "Borges y sus sucesores (Piglia/Saer/Puig) : adhesión y parricidio". Dans son intervention, Corbatta étudiera le legs de Borges chez les écrivains argentins de la génération suivante. Prenant pour exemple Piglia, Saer et Manuel Puig, l'intervention de Corbatta tentera de déterminer jusqu'à quel point ces auteurs ont trahi ou sont resté fidèles à l'héritage borgesien.

Jorgelina Corbatta

François-Jean Authier, professeur aux Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles, à Poitiers, présentera une communication sur "La réception de Borges dans les lettres françaises autour d'Alberto Manguel : entre filiation et lectures". Etudiant la relation entre l'oeuvre de Borges et la littérature française, Authier propose une analyse des propos de ceux que l'oeuvre de Borges a fasciné, au premier rang desquels l'écrivain argentin Alberto Manguel.

François-Jean Authier

Santiago Guevara, de l'Université Grenoble-Alpes en France, prononcera une communication intitulée : "Borges : el legado de la tradición inglesa en la histora de la literatura hispanoamericana". Dans son intervention, Guevara tentera de déterminer la manière dont Borges a introduit pour la première fois la tradition anglaise dans la littérature hispano-américaine.

Santiago Guevara

Pablo Martín Ruiz, de la Tufts University of Massachussetts (USA), présentera une communication intitulée : "El imaginario del lenguaje en la obra de Borges". Dans son intervention, Martin Ruiz analysera la manière dont la langue apparaît dans l'œuvre de Borges en tant que matière de création et de fiction et la manière avec laquelle cette oeuvre réintente, déforme ou transforme la langue en matière fictive.

Pablo Martin Ruiz

Mariana Di Ció, Sorbonne Nouvelle - Université Paris III, prononcera une communication intitulée : "Borges y la ficción de la biblioteca. En torno al manuscrito 'La Obra de Flaubert' (1952)". Dans son intervention, Di Ció étudiera, à partir du dialogue avec Flaubert, la manière dont Borges discute de la tension qui existe entre la documentation et la fiction. Pour Di Cio, l’analyse de ce manuscrit permet non seulement d’entrevoir une série de mécanismes ou de gestes compositionnels qui répètent, comme dans le miroir, certains gestes flaubertiens, mais suggère également la manière dont Borges conçoit la fiction de la bibliothèque.

Mariana Di Cio

Santiago de Luca, éditeur et directeur de la revue littéraire Sures, prendra la parole avec une intervention intitulée : "La memoria y el olvido". Abordant l'oeuvre de Borges comme une interpellation sur les paradoxes de la mémoire, Santiago de Luca tentera de montrer les aspects principaux de la construction de la mémoire et de l'oubli chez l'auteur argentin, en se référant à différents textes de Borges, notamment la nouvelle La Quête d'Averroès et le poème Espadas.

Santiago de Luca

Khalil Ibrahim Oukhadda, doctorant à l'Université Moulay Ismaïl de Meknès, présentera une communication intitulée : "Mario Vargas Llosa lecteur de Jorge Luis Borges". Dans son intervention, Oukhadda s'intéressera aux différentes lectures que Mario Vargas Llosa propose de l'oeuvre de Borges. Dans ces lectures, Vargas Llosa s'identifie comme un lecteur de Borges, comme un écrivain qui puise dans son oeuvre et, enfin, comme un intellectuel qui adhère ou réfute les idées et conceptions de Jorge Luis Borges.

Khalil Ibrahim Oukhadda

Serguei Panov, de l'Université Nationale de Technologie MISIS (Moscou, Russie), prononcera une communication intitulée : "Borges et la figure auctoriale : fiction d'une fiction, projet d'une réduction, langage aspectuel". Dans son intervention, Panov essayera de déterminer comment l'écriture de Borges ouvre les perspectives du roman postphénoménologique où le sens sublime du développement du monde n'existe plus et où la position auctoriale se replie sur elle-même.

Serguei Panov

Stella Pinot, agrégée de Lettres Modernes et professeure à l'Académie d'Aix-Marseille en France, présentera une communication intitulée : "Borges, architecte de l'infini". En étudiant quelques nouvelles de Borges ("L'Immortel", "Abenhacan el Bokhari mort dans son labyrinthe",  "There are more things"), Pinot tentera de déterminer comment Borges, par le truchement de constructions architecturales qu'il met au service de l'indéchiffrable, place son lecteur dans un au-delà de l'être et de la connaissance.

Stella Pinot

Nicolás Lucero, de l'University of Georgia (USA), prononcera une communication intitulée : "Story of Two Southerners: Silas and Ezra Buckley". En prenant appui sur l'influence de William Faulkner sur l'oeuvre de Borges, Lucero tentera de relever l'importance de l'auteur américain dans la constitution du personnage borgesien de Ezra Buckley dans la nouvelle "Tlön, Uqbar, Orbis Tertius".

Nicolas Lucero

Touria Oulehri, du Centre de Préparation à l'Agrégation, CRMEF et de l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, présentera une communication intitulée : "Le Zahir : littérature et faux-monnayeurs". Dans son intervention, Oulehri proposera une réflexion sur le vrai et le faux, le fictif et le réel, dans les nouvelles de Jorge Luis Borges, en portant également un regard sur le Zahir.

Touria Oulehri

Alejandra M. Salinas, professeure de Philosophie politique et sociale à Universidad Nacional de Tres de Febrero (UCA/UNTREF) en Argentine, présentera une communication intitulée : "Les arquetipos en Borges: una tipología y su vinculación con las sciencias sociales". Dans son intervention, Salinas tentera de définir une typologie des archétypes de Borges en vue d'illustrer la capacité du novelliste argentin à élaborer, imaginer et représenter des relations sociales.

Alejandra M. Salinas 

Julio Premat, de l'Université Paris 8 et de l'Institut Universitaire de France, présentera une communication intitulée : "Utopías borgeanas en el fin de siglo argentino". Dans son intervention, Premat propose de définir les traits de l'utopie dans l'oeuvre de Borges et de voir leur continuité chez trois écrivains argentins (César Aira, Ricardo Piglia, Héctor Libertella), qui sont lecteurs de Borges et qui ont prolongé cette veine utopique à partir des années 1990.

Julio Premat

El Mostafa Chadli, de l'Université Mohamed V de Rabat, prononcera une communication intitulée : "Le Sorcier ajourné de J.L. Borges ou les sentiers modaux de l’être et du paraître entrecroisés sur le modèle sémiotiquede la véridiction". Chadli propose une analyse sémiotique du "Sorcier Ajourné", récit inclu dans Histoire universelle de l'Infamie, en analysant les multiples facettes de la dyade modale du croire et du savoir et des perspectives heuristiques et méta-sémiotiques qu'elle implique.

El Mostafa Chadli

Abdellatif Limami,  de l'Université Mohamed V de Rabat, présentera une communication intitulée : "Borges en la investigación universitaria marroquí (el caso de los departamentos de hispánicas de Marruecos)". Dans son intervention, Limami se penchera sur les thèses, les travaux de recherches et les publications des hispanisants au Maroc. 

Abdellatif Limami

Mariano Lopez, du Lycée Descartes de Rabat, prononcera une intervention intitulée : "Prólogo de Borges a Argentina : interrogaciones metafísicas y la fotografía". Dans son interviention, Mariano Lopez abordera le legs de Borges à partir du "Prologue d'Argentine" de Borges, un texte publié à titre posthume. Lopez y analysera le rôle social de l'image photographique, de l'œil en tant que machine, de la machine en tant qu'archétype et de la lumière en tant que source de création.

Mariano Lopez

Zohra Lhioui, professeure de littérature comparée à l'Université Moulay Ismaïl de Meknès, présentera une communication intitulée : "Enseigner Borges à l’université marocaine : un défi possible mais à quel prix ?" Dans son intervention, Lhioui s'intéressera aux travaux de recherches menés à propos de l'oeuvre de Borges, en répondant aux problématiques didactiques relatives à l'enseignement de cette oeuvre au Maroc : Comment enseigner Borges ? Par quoi commencer pour ne pas faire fuir les étudiants ? Existe-t-il une méthode douce, progressive pour séduire les étudiants ? Comment les pousser à le lire sans les brusquer ? Comment passer de la crainte, de l'appréhension à la fascination, au désir de lire ?

Zohra Lhioui

Evanghélia Stead, membre de l'Institut Universitaire de France et professeure à l'Université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ), prononcera une communication intitulée : "La 602e nuit, un Protée littéraire". Dans son intervention, Stead tentera de révéler les secrets de l'influence considérable qu'a eue sur l'oeuvre de Borges l'énigmatique 602e nuit des Mille et Une Nuits, au niveau de la forme et des structures narratives et également au niveau de la récurrence des motifs.

Evanghélia Stead

Ariel De La Fuente, de la Purdue University (Indiana, USA), présentera une intervention intitulée : "Borges, Reader of Orientalist Erotica: Sir Richard Burton’s The Thousand Nights and a Night and The Perfumed Garden of Cheikh Nefzaoui". Dans une intervention originale, De La Fuente s'intéressera à Borges en tant que lecteur de littérature érotique, en s'intéressant en particulier à sa lecture de deux textes traduits et annotés par Sir Richard Burton : The Thousand Nights and a Night et The Parfumed Garden de Cheikh Nefzaoui.

Ariel de la Fuente

Bernard Urbani, professeur émérite de Littérature comparée à l'Université d’Avignon en France, interviendra avec une communication intitulée : "Trilogie borgésienne de Tahar Ben Jelloun (L’enfant de sable, La nuit sacrée, L’Auberge des Pauvres)". Urbani proposera à l'auditoire une lecture croisée des textes de Borges et de Ben Jelloun, en révélant dans les textes de ce dernier un palimpseste de formes, de motifs et de thèmes proprement borgesiens.

Bernard Urbani

Amina Achour, professeure et critique littéraire, prononcera une communication intitulée : "Kilito et Borges : les hommes du livre". Dans son intervention, Amina Achour propose une lecture croisée des textes de Borges et de Kilito, avec pour fil conducteur le thème du "livre qui tue". Suivant ce fil, Achour tentera de comparer la représentation du livre chez les deux auteurs, en étudiant des textes comme la nouvelle "Pierre Ménard, auteur du Quichotte" de Borges et "La nièce de Don Quichotte" par Kilito dans La Querelle des images.

Amina Achour

Saloua Eloufir, de l'Université Mohamed V de Rabat, prononcera une communication intitulée : "Borges et Kilito : correspondances esthétiques". A partir de l'influence de Borges sur l'oeuvre de Kilito, Eloufir axera son intervention sur les différentes formes d'emprunt et d'influence dans les oeuvres d'Abdelfattah Kilito : intertextualité, catégories génériques, transfictionnalités et réécriture feront, en autres motifs, l'objet de la communication.

Saloua El Oufir

Hans Frex, de la Facultad de Artes, Universidad de Chile (Santiago du Chili), présentera une communication intitulée : " 'El Oriente real no existe' : reflexionces ideológicas en torno al orientalismo de Borges". En s'appuyant sur les études de Samir Amin, Daniel Balderston et Edward Saïd, Hans Frex propose une lecture des aspects politiques et idéologiques de l'orientalisme et de l'européocentrisme chez Borges, ainsi que des différentes ambivalences entre les notions de liberté et d'individualisme dans son oeuvre.

Hans Frex

Saïd Allouche, de l'Université Mohamed V de Rabat, prononcera une communication en langue arabe intitulée : من قتل بورخيس: بين بلياد (الأعمال الكاملة بالفرنسية) ومقتطفات الترجمة العربية ("Qui a tué Borges : entre La Pléaide et quelques traductions en arabe".

Said Allouche

Abdellah Romli, de l'Université Ibn Tofaïl de Kénitra, interviendra avec une communication intitulée : "L'Enfant de Sable de Tahar Ben Jelloun ou l'univers borgesien transposé". Dans cette intervention, Romli tentera de retracer dans le roman de Ben Jelloun les thèmes et les procédés narratifs qu'il partage avec Borges, en relevant au passage ce qui différencie l'écriture des deux auteurs.

Abdellah Romli

Mohssine Fathi, doctorant à l'Université Moulay Ismaïl de Meknès, présentera une communication intititulée : "Le désert de Borges : entre infini et indéfini". A partir des écrits de Borges, en particulier le poème Le désert, Fathi tentera de montrer comment cet espace de création et de rencontre avec l'Autre permet à Borges de dévolopper sa représentation de l'infini et de l'indéfini.

 Mohssine Fathi

Mohamed Bernoussi, professeur de sémiotique à l'Université Moulay Ismaïl de Meknès, prononcera une étude intitulée : "Borges et Eco ou l'amour des bibliothèques". Tout en relevant les points en commun entre l'auteur du Nom de la Rose et Jorge Luis Borges, Bernoussi s'attardera davantage sur la passion et l'amour que les deux écrivains vouent aux bibliothèques. Interrogeant cette passion dans l'oeuvre du sémioticien et romancier italien, Bernoussi cherchera à y relever la présence et le legs de Borges.

Mohamed Bernoussi

Juan Luis Roldán Romero, de la Agencia Española de Cooperación Internacional y Desarrollo de Tunis (Tunisie), interviendra avec une communication intitulée : "Presencia e influencia de Borges en la obra de Fernando Iwasaki". Tout en présentant l'oeuvre de l'écrivain péruvien Fernando Iwasaki Cauti, Roldán Romero essayera d'y analyser la présence de la figure de Borges qui, de l'aveu d'Iwasaki lui-même, a une influence considérable sur son oeuvre, au niveau des thématiques et de l'esthétique fantastique propres à Borges.

Juan Luis Roldan Romero

Mohamed El Bouazzaoui, de l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, prononcera une communication intitulée : "Analyse de quelques aspects de la tradition orientale dans Fictions et L'Aleph de Jorge Luis Borges". Analysant la tradition orientale dans les nouvelles des deux recueils, El Bouazzaoui tentera de montrer dans son intervention que cette tradition orientale consitue un axe thématique et esthétique important dans l'imaginaire de Borges et qui s'incarne dans l'intertexte arabo-musulman et la culture mystique que donnent à lire certaines de ses nouvelles.

Mohamed El Bouazzaoui

Federico Calle Jordá, doctorant à l'Université Vincennes Saint-Denis Paris 8 en France, présentera une communication intitulée : "L'énumération comme forme-sens de l'oeuvre de Jorge Luis Borges". Dans son intervention, Calle Jorda propose une lecture sémiotique de la figure rhétorique de l'énumération qui caractérise l'oeuvre de Borges.

Federico Calle Jorda

Matteo Maselli, de l'Université de Bologne en Italie, interviendra par vidéo conférence avec une communication intitulée : "Narrative and Structural intertextuality : How Dante's Paradiso has conditioned the narratological frame of Borges's Aleph". Reprenant plusieurs recherches sur le sujet, Matteo Maselli propose une analyse détaillée de la présence de Dante dans les écrits de Borges, essentiellement les réinterprétations que donne à lire l'Aleph.

Matteo Maselli

Hassan Fathi, doctorant à l'Université Moulay Ismaïl de Meknès, présentera une communication intitulée : "Borges et l'enjeu de l'écriture apocryphe". Dans son intervention, Fathi essayera de montrer comment l'écriture apocryphe chez Borges démolit l'unité du texte canonique et hermétique pour le réécrire en apocryphe infini, illimité et même paradoxal aux versions bibliques.

Hassan Fathi

Mourad Loudiyi, du Centre Régional des Métiers de l'Education et de la Formation de Meknès, prononcera une communication intitulée : "Figure et figuration du "Livre" dans quelques nouvelles de Jorge Luis Borges : pour une intertextualité signifiante". Dans sa communication, Mourad Loudiya étudiera la relation obsessionnelle qui se développe entre les figures du livre apparaissant dans trois nouvelles de Jorges Luis Borges. A travers l'étude de l'apparition et l'évolution de quelques personnages dans "Tlön, Uqbar, Orbis Tertius", "La Bibliothèque de Babel" et le "Le Livre de sable", Loudiyi cherchera à en déterminer la portée sur les personnages et leurs univers diégétiques.

Morad Loudiyi

Mohamed Hichou, agrégé de Lettres et professeur à l'Ecole Supérieure de Technologie de Meknès (UMI), cloturera le colloque avec une intervention intitulée : "L'infini dans Le Livre de Sable de Borges : une écriture labyrinthique". Dans sa communication, Hichou tentera de montrer comment l'infini chez Borges permet de suggérer l'idée d'un monde difficile à appréhender et d'une vérité échappant à toute conceptualisation figée.

Mohamed Hichou

 

 Bandeau fin

Personnes connectées : 1 Flux RSS